• 2- Chirurgie bariatrique : Indications et contre indications

      

    2- Indications contre indications

    Selon les recommandations de la HAS (Haute Autorité de Santé), on parle d'indications et de contre indications à la chirurgie de l'obésité

     

    Les interventions chirurgicales pour traiter l'obésité ont commencé en France entre les années 1980 et 1990. Le nombre annuel d'actes de chirurgie bariatrique a été multiplié par 7 de 1997 à 2006. Des études ont montré l'importance d'une préparation à la chirurgie, d'une concertation pluridisciplinaire et d'un suivi post chirurgical. Les recommandations de la HAS datent de janvier 2009.

     

    Certaines chirurgies peuvent encore être réalisées sans préparation et sans tenir compte de ces recommandations.

    Notre pratique montre que l'absence de préparation et de suivi entraine souvent un échec à la prise en charge de l'obésité avec  :

    - perte de poids insuffisante ou reprise de poids à plus ou moins long terme

    - 2- Indications contre indicationsfonte musculaire, fatigue, douleurs, affaiblissement,

    - symptômes liés aux carences alimentaires (perte des cheveux, fragilité des dents...)

    - troubles cognitifs par carences en vitamines B (perte de mémoire, trouble de l'attention et de la concentration...)

    - difficultés psychologiques et/ou décompensations psychiatriques 2- Indications contre indications

    - troubles du comportement alimentaire notamment de type anorexique

     

     

      

     

     

    Pour favoriser une perte de poids bénéfique et durable, il est donc essentiel :

    - pour le patient d'investir l'idée de la chirurgie comme une aide complémentaire dans un parcours de soins au sein d'une équipe pluridisciplinaire 

    - pour les professionnels de voir le patient dans sa globalité comme un acteur de sa santé, de tenir compte des recommandations et de repérer les risques d'échec.

     

     

     

     

    INDICATIONS  

     

     

    CONTRE INDICATIONS

     

    •  IMC>40
    • ou IMC >35 avec au moins une co-morbidité susceptible d'être améliorée après la chirurgie (maladies cardio-vasculaires, désordres métaboliques sévères, troubles respiratoires sévères, maladies ostéo-articulaires invalidantes)
     
    • en 2è  intention après échec d'un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapique bien conduit pendant 6-12 mois.
     
    • patient bien informé au préalable, ayant bénéficié d'une évaluation et d'une prise en charge pré-opératoires pluridisciplinaires
     
    • patient ayant compris et accepté la nécessité d'un suivi médical et chirurgical à long terme
     
    • risque opératoire acceptable

     

     

     2- Chirurgie bariatrique : Indications et contre indications

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    2- Chirurgie bariatrique : Indications et contre indications

     

     

     

     

        

    • les troubles cognitifs ou mentaux sévères
     
    • les troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire
     
    • l'incapacité prévisible du patient à participer à un suivi médical prolongé
     
    • la dépendance à l'alcool et aux substances psychoactives licites et illicites
     
    • l'absence de prise en charge médicale préalable identifiée
     
    • les maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme
     
    • les contre-indications à l'anesthésie générale

    2- Chirurgie bariatrique : Indications et contre indications

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :